Content

University of Toulouse Nouveau Site UT3

Advanced search
28 nov.

You are here : Home Page > Students list > Testimonies

Testimonies

photoI was part of the Master Biochimie Structurale, Protéomique et Métabolomique in 2014, and I chose a proteomic speciality. I have done my 6 month intership in the proteomic facility (IPBS, Toulouse). After that, a fixed term contract was offered to me, as platform engineer. During these two years, I had the opportunity to learn a lot about proteomic analysis, mass spectrometry, and much more. Now, I am a research engineer in the proteomic facility of CHUL in Québec (Canada). My job consists of routine analysis for clients (identification and quantification, mainly in label-free and TMT). I advise them about the analytical strategy and then, we discuss the results together. I also work on a research project, that imply I have to be aware of scientific advances, improve protocols and implement new methodologies (sample preparation, MS analysis and bioinformatic tools). I appreciate the Master BSPM because, we have a global view of the different methodologies that are complementary (RMN, metabolomics, ...) and we are able to understand and to talk with other specialists. But, we have also advanced courses in our speciality : after the master, you are straight away ready to work in a lab !

Clarisse Gotti

 


photoJe suis Olivier Cala, j’ai effectué le master professionnel en Biochimie Structurale et Protéomique de l’université Paul Sabatier de Toulouse durant lequel j’ai pu faire un stage de 6 mois au sein du groupe Sanofi à Toulouse en protéomique. Ceci m’a permis de continuer sur un CDD de 4 mois en tant que cadre en laboratoire. Je me suis ensuite orienté sur une thèse à l’IECB à Bordeaux en RMN sur les interactions protéine-ligands puis un post-doctorat à l’IPBS à Toulouse toujours en RMN sur les interactions protéine-ligands. J’ai ensuite postulé sur un poste d’ingénieur de Recherche, poste que j’occupe actuellement au sein d’une plateforme nationale de RMN à très haut champs dont je suis responsable de la partie RMN liquide, et en charge de la partie hyperpolarisation et dans l’équipe de criblage par RMN de molécules bioactives.


photoAu cours de mon M2Pro Biochimie Structurale, Protéomique et Métabolomique en 2010, j’ai effectué un stage de 6 mois au sein du plateau de lipidomique à l’Inserm Rangueil qui fait partie de la plateforme MetaToul. J’ai été formé au développement de méthode d’analyse par LC-MS/MS (QqQ) et GC-FID, ainsi qu’à la préparation d’échantillons (LLE, SPE, …). Suite à ce stage, j’ai été embauchée en CDD en tant qu’ingénieur d’études durant 4 ans, ce qui m’a permis de me spécialiser dans l’analyse des lipides. Fin 2015, j’ai obtenu un poste en CDI chez EVOTEC Toulouse en tant que cadre en métabolomique. Je développe des méthodes d’analyse quantitatives de divers métabolites (incluant les lipides) par LC-MS/MS. Ces méthodes sont ensuite intégrées à notre catalogue de prestations pour être proposées aux clients.

Aude Dupuy

 


photoI am Luc Garrigues, I did the Master Structural biology, Proteomics and metabolomics with the specialization in proteomics. I started working in the mass spectrometry field during my master internship in 2011, where I integrated for 6 months the “Proteomics and mass spectrometry of biomolecules” group, headed at that time by B. Monsarrat which is now headed by Odile Schiltz. During this internship, I mainly worked on the quantification of protein complexes (proteasome) using targeted mass spectrometry. After this internship, I continued as an engineer during 3 years in the same team which is a proteomic facility as well. I mainly worked on targeted projects but also worked with label-free strategies as well. After that, I decided to join Albert Heck’s group in Utrecht in the Netherlands as a engeneer/technician in September 2014. I worked there for 1 year and half and I was involved in global and targeted proteomics projects. Since October 2016, I am working in Evotec France in Toulouse, I check by LCMS the structure of chemical compound witch is the main activity of the team. In parralell, I developed a method to analyse native protein and antibody with a LTQ Orbitrap.

Luc Garrigues

 


photoDiplômé du M2 Pro Biochimie Structurale, Protéomique et Métabolomique de l'Université Paul Sabatier en 2008, j'ai validé ce Master par un stage en Suisse au sein du centre de Recherche de Nestlé. Les approches de métabolomique sur lesquelles j'ai été formé pendant mon M2 et que j'ai abordées par des cas concrets d'application au sein de Nestlé m'ont alors convaincu de compléter mon parcours universitaire par un doctorat, financé par Nestlé, au sein de l'Imperial College de Londres. Mon sujet d'étude était le rôle du microbiote intestinal dans les maladies métaboliques telles que l'obésité. Pour cela, j'ai travaillé sur l'inoculation de flores de personnes saines ou obèses, et j'ai évalué l'impact sur les profils métaboliques de l'hôte. En 2012, je suis entré au sein de la société Soredab, centre de recherche du groupe agro-alimentaire Savencia, comme ingénieur de recherche en Nutrition & Santé. Pendant 2 ans, j'ai géré des projets de recherche sur les bénéfices des produits et ingrédients laitiers. En 2014, je me suis spécialisé dans le domaine de la nutrition infantile pour lequel je coordonne à présent des projets de développement et de recherche, de façon à rapprocher toujours plus les formules infantiles de la composition du lait maternel.

Renaud Mestdagh

 


photoLe Master 2 professionnel avec spécialité Métabolomique proposé par l'Université Paul Sabatier que j'ai suivi fait suite à une licence en biochimie. Je remercie l'activité et l'expertise des professeurs du Master au sein de la métabolomique au niveau européen et les connaissances fondamentales autant en spectrometrie qu'en préparation d'échantillons. La multidisciplinarité offerte par le Master permet à chacun de se préparer et de se donner les moyens d'aborder avec maturité une grande diversité d'activités du domaine scientifique. Ayant quitté le domaine de la biochimie, j'ai rejoint le laboratoire de sciences analytiques pharmaceutiques de Genève pour une thèse en steroidomique, la métabolomique appliquée aux stéroïdes. Cette redirection du professionnel vers la recherche a été possible grâce au stage d'études (à l'Institute of Food Research de Norwich) qui permet aux étudiants de choisir une première expérience qui correspond à leurs ambitions professionnelles.

Arnaud Garcia

 


photoAprès un cursus en biochimie et biologie moléculaire à l’université Paul Sabatier j’ai choisi de m’orienter vers le master BSPM pour me spécialiser en biochimie structurale. L’enseignement dispensé dans ce master permet d’acquérir des bases solides dans diverses techniques telles que la RMN, la cristallographie ou encore la spectrométrie de masse. Personnellement j’ai décidé d’axer mon cursus sur la partie métabolomique et j’ai pu effectuer mon stage de M2 sur la plate-forme MétaToul de Toulouse pour y développer une méthode de profilage isotopique par LC-MS. Actuellement je suis ingénieur en métabolomique chez MedDay Pharmaceuticals. Mes principales missions sont de réaliser analyses métabolomiques ciblées ou non-ciblées par LC-MS ainsi que de nombreux développements de méthode.

Loic Mervant

 


photoJ’ai effectué le Master 2 Biochimie Structurale, Protéomique et Métabolomique en 2009-2010, avec une spécialisation en protéomique. J’ai fait mon stage de 6 mois à l’Ecole Polytechnique de Lausanne, dans l’équipe de Yury Tsybin, pour travailler sur la caractérisation structurale (notamment les MPTs) d’anticorps par spectrométrie de masse haute résolution, en combinant des approches top-down et bottom-up. Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai décroché une bourse de thèse au sein de l’école doctorale « du Génome Aux Organismes » de l’Université d’Evry-Val-d’Essonne, dans le laboratoire d’Analyse et Modélisation pour la Biologie et l’Environnement. J’ai pu travailler sur le rôle de la sulfatation des protéines dans les processus d’interactions biologiques, tout en participant au développement de méthodes MS pour la différenciation entre la sulfatation et la phosphorylation. J’ai ensuite commencé un post-doctorat au sein de l’équipe de Protéomique et de Spectrométrie de Masse de l’IPBS à Toulouse, dirigée par Odile Schiltz, pour prendre part au développement des approches de spectrométrie de masse structurale au sein de l’équipe (top-down MS, HDX-MS, Native MS) en collaboration étroite avec un CR CNRS. Après 3 ans et demi passés à l’IPBS, j’ai été recruté par Evotec Toulouse pour intégrer le service de spectrométrie de masse du département High-Throughput Biology & Screening.

Julien Parra

 


Last updated June 27, 2018


Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11